Riad Dar Lazuli Essaouira

Image d'article

Nouveau site internet

N'hésitez plus, venez découvrir Essaouira et évadez-vous à petit prix ! Consultez nos suites et contactez-nous directement pour effectuer votre réservation.

 

en savoir +

Image d'article

Offre du moment

Du 6 Novembre au 30 Novembre 2018 inclus, bénéficiez d'une réduction de 30% sur nos appartements: soit Ghibli à 46 euros par nuit au lieu de 65 euros, Alizée à 60 euros par nuit au lieu de 85 euros, Calima à 53 euros par nuit au lieu de 75 euros et toute la maison à 112 euros par nuit au lieu de 160 euros !

en savoir +

Bienvenue
au Dar Lazuli

Dar Lazuli abrite trois appartements dans Essaouira : Alizée, Calima et Ghibli. Ces appartements peuvent être réservés individuellement.Le Dar Lazuli peut également être réservé en entier. Il peut héberger un groupe de six à huit personnes qui ont l'utilisation exclusive de toute la maison.

Des berceaux sont aussi disponibles à la demande, de sorte que si vous êtes une famille, un couple ou un groupe d'amis, le Dar Lazuli peut vous accueillir !

Des niches murales chatoyantes, des couvertures colorées et des bibelots marocains jusqu’aux lits somptueusement grands et aux salles de bains, nous avons fait tout notre possible pour créer une maison marocaine moderne, un foyer loin de votre foyer.

Nous avons séjourné dans l’appartement Ghibli et je n'ai jamais eu un tel lit. Le lit, c'était le paradis. Sans blague !

Julietcl sur Tripadvisor

Decouvrez Essaouira Decouvrez Essaouira
Decouvrez Essaouira

Partez à la découverte d’Essaouira

Dès notre arrivée à Essaouira, nous en sommes tombés amoureux.
Tout d'abord, son odeur, à nulle autre pareille, mélange de mer, de feux de bois et d'épices...
Ensuite sa luminosité changeante à chaque instant de "l'aurore aux doigts de rose" à la tombée vespérale, sur fond de cris de mouettes.
Petit à petit nous avons été apprivoisés par les Souiris. Tant de sourires chaleureux, de "soyez les bienvenus!", de "Revenez-nous vite, Inch'Allah!".
Nous étions dans un autre temps, dans l'Antiquité, un monde sans voiture dans la Médina, seulement des "carossas".
Nous faisions nos courses dans le souk, en compagnie du poète latin Horace et étions subjugués par les parfums et les couleurs des épices, charmés par les musiques au coin des rues.
Et là, au port, n'était-ce point le bateau d'Ulysse qui prenait le large?
N'oublions pas les chats fabuleux qui, en cercle harmonieux, attendent leur pitance, le soir, devant les restaurants.

Et soudain, au détour d'une impasse, surgit, souriant et moqueur, pour nous proposer un thé royal, "le gamin qui n'a pas d'âge...".

Madeleine et Jean-Marc